Lead-analytics

Logiciels de sécurité : le grand test | Sécurité
Lost Password?

A password will be emailed to you. You will be able to change your password and other profile details once you have logged in.

Logiciels de sécurité : le grand test

Analyse comparative de rapidité et d’efficacité de 11 logiciels de sécurité pour PC sous Windows 7 Ultimate edition (64 bits) : synthèse de l'étude publiée en octobre 2011 par PassMark Software.

Les grandes entreprises et la grande majorité des utilisateurs de PC sont convaincues de l’intérêt de disposer d’un logiciel Antivirus face à la prolifération des menaces véhiculées par l’Internet. Mais seulement 22 % des sociétés employant 10 salariés ou plus ont mis en place une politique de sécurité, selon l’enquête Insee 2010 concernant les technologies de l'information et de la communication. La nature et l’étendue des attaques étant de plus en plus sophistiquées, les éditeurs d’Antivirus sont obligés d’améliorer la capacité et la qualité de leur logiciel au prix d’une complexité accrue, notamment pour anticiper de nouvelles formes de virus à travers l’approche heuristique. Ce phénomène engendre alors une augmentation du nombre de codes et un traitement encore plus long qui a pour effet de ralentir les performances de l’ordinateur et de confisquer plus de ressources mémoire au détriment des applications. Ainsi, certains éditeurs sont confrontés au risque de devoir rechercher un compromis entre l’efficacité de la détection et la sobriété en matière de ressources de la machine (CPU, mémoire vive et de stockage). D’autres, comme ESET, s’affranchissent de cette contrainte en utilisant des langages de programmation de type machine et en opérant des contrôles de réputation de fichiers suspects (non encore identifiés dans la base de signature) par une remontée dans le « Cloud ».

Pour clarifier ce dilemme, le laboratoire PassMark Software a effectué une analyse comparative visant à mesurer la performance, l’efficacité et la facilité d’utilisation de onze solutions de sécurité pour PC sous Windows 7 Ultimate (64 bits). A noter que l’analyse ne prend pas en compte l’efficacité de la détection, ce type de tests étant l’apanage de grands laboratoires de tests spécialisés tels que Virus bulletin (VB100). Cependant, un récapitulatif des tests effectués par VB100 depuis 1998 permet de compléter de façon plus globale, la vision de la performance des différents logiciels.

 

Les 14 indicateurs de mesure pris en compte (temps de démarrage, temps moyen d'analyse, temps de lancement de l'interface, utilisation mémoire pendant les temps morts, etc.) ont permis d’établir un score final. Les catégories de performance ont été sélectionnées selon des critères réalistes et observables qui peuvent influer fortement sur les performances du système et les temps de réponse. Ces tests permettent de comparer le niveau d'impact que les logiciels de sécurité Internet peuvent provoquer sur les machines cibles. Les logiciels qui affichent de bonnes performances auront moins d'incidence sur l’activité du PC et le débit réseau en termes de fluidité et de productivité pour l’utilisateur.

Parmi l'ensemble de ces 14 critères, les principaux à retenir :

  • Temps d’analyse (avant redémarrage) : Beaucoup de suites logicielles de sécurité Internet se souviennent des fichiers précédemment analysés et leur fonctionnement, lors d’une nouvelle phase d’analyse de ces fichiers, peut être affecté si le système a redémarré depuis la précédente analyse. Ceci, avec des effets de fichiers mis en cache, donnera en général, un temps plus rapide d’analyse pour une opération de détection effectuée sans redémarrage depuis la dernière analyse lancée sur ce même ensemble de fichiers.
  • Consommation de mémoire pendant les temps morts : La quantité de mémoire utilisée pendant que la machine est au repos donne une bonne indication de la quantité de ressources systèmes consommées par le logiciel de sécurité.
  • Utilisation intensive de la mémoire : La quantité de mémoire utilisée, pendant que la machine effectue une mise à jour et une analyse, fournit une bonne indication du niveau de ressources systèmes consommées par le logiciel de sécurité. Les meilleurs produits utilisent le minimum de mémoire pendant que la machine effectue ces tâches.

Au final, la moyenne des résultats cumulés place en tête la solution ESET, suivie d’Avira et Norton.

Ce tableau comparatif réalisé à partir des résultats des tests VB donne un aperçu exhaustif de la performance en matière de détection sur une longue période de 13 ans. Ils témoignent de la constance de l’efficacité d’un logiciel sur différentes plates-formes. Comme on peut l’observer, le pourcentage de réussite par rapport aux échecs est encore plus pertinent dans l’appréciation d’un logiciel que la seule quantité de VB100 obtenus. Dans le domaine de la lutte contre les menaces Internet, il ne suffit pas d’être parfaitement efficace de temps en temps, car les menaces évoluent sans cesse, ce qui implique une mobilisation permanente des équipes de R&D de chaque éditeur.


Partager cet article




Sur le même sujet...

Aucun Commentaire